[C.O.P]*Forum: [AN OFFICIAL TEAMSPEAK STORY] La folle histoire du Kissman78 - [C.O.P]*Forum

Aller au contenu

  • (5 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

[AN OFFICIAL TEAMSPEAK STORY] La folle histoire du Kissman78 Bienvenue à Nimportnawakland ...

#21 L'utilisateur est hors-ligne   moadib 

  • Sous Lieutenant
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 1 203
  • Inscrit(e) : 04-novembre 05

Posté 04 juillet 2006 - 15:53

La fuite du « Consoleil » n’avait pas echappée a l’œil Absolu,
qui en maître surveillait toujours son Meilleur élément.
Dans son fort profond il savait qu’il aurait du l’adouber
une fois de plus comme il lui avait réclamer.
Mais le temps était compté et El Commandante devait
partir sur le champs présenter le Darkissman au sénat.
Dans le Phalus wing, les larmes que l’Absolu n’avait pu dissimuler,
tombaient encore dans l’esprit de Pixel comme doute et trahison.
Son merveilleux esprit de synthèse fatigué par tant d’effort
devait se régénérer. Comme tout mage divin
l’utilisation de ses pouvoirs étaient limités dans le temps et
usaient grandement sa capacité a maîtriser la connerie.

Il usa donc du masturbatron à proton synthèse.
Malgré que l’appareil gère lui-même
tous les composantes de l’opération,
il ne pu se résoudre à jeter ses vieux Guepier collector
qui lui rappelaient les joies de son enfance.
Il se surprit même à penser au Darkissman
« The Perfect Gay ».
Enfin, après avoir répété plusieurs fois la régénération,
le Phalus Wing entrait dans l’atmosphère Daxionniene.
Au sol les centaines de Septuagénaires, gavées à l’ecstasy,
qui composaient le harem de Sturf l’insatiable
hurlaient des champs de bienvenue.
Elles croyaient à la prophétie du 5eme jour,
appelant la venue de leur messie, Saint Derrick le bon.
Les gaines volaient tel un essaim d’abeille dérangé,
les pilules de viagra déferlaient sur la place
tel le torrent entre les rochers.
Et Pixel apparu...

Légèrement faible mais détendu, Pixel se dit
- Qu’est ce que c’est que ce bordel ?
Il connaissait bien l’historien et son excentrisme,
mais un tel accueil, des centaines de vieilles croupes hurlantes,
offertes à son augure.
- Mon dieu ! Se dit il, Sturf serait il devenue une âme damné de l’empire
pour me tenter ainsi par le pécher ! L’œil tremblant voyait tout.
Le Consoleil allait il offenser l’ordre du Panthéon ?
Le combat intérieur de Pixel fut immense quand il traversa
les rangées de clitoris fripées et gluants.
Mais il ne failli point et entra dans le temple Sturfien.
Des mosaïques de conneries ornaient les parois du temple.
On pouvait y contempler les meilleurs webcams du dernier siècle,
des vidéos inédites et des dessins stupides qui le ragaillardir.
- Bienvenue à toi Pixel, la main du pouvoir !
- Salut c’était quoi le plan dehors !
Laisse ! J’étais bourré et j’ai fais
une prophétie inexistante pour aujourd’hui.
D’ailleurs tu me sauves la mise !
Tu sais les vieilles même pour
un voyage de 10 kilomètres, c’est l’hystérie.
Que puis je pour toi ?

De l’autre côté de la galaxie, les rebelles commandés
par le général Spinnydoudou, le bourreau guatémaltèque,
continuaient de s’entraîner. Une armée de plus de 500000 rugbymen
était prête à déferler sur les Eunuques de l’empire.
De vraies bêtes de guerre nourries au houblon
et tous les plats régionaux de l’univers.
Spinnydoudou, surnommé le Leader par les hoplites,
était un véritable phare pour eux.
Toujours premier dans les douches, il était toujours le dernier a en sortir.
Son phalus et son anus avaient été
génétiquement modifiés par du viagramentium.
Ce qui lui permettait de se régénérer seul et d’être indestructible.
C’est Zen, le Con favori, le Créatos,
qui avait durement travaillé sur ce sujet.
Il se trouvait dans une salle du complexe sous terrain en titanium pur,
et travaillait sur une machine de transport de troupe intersidérale
quand le Con Absolu apparu…

Le respect ne s'obtient pas, il se conserve !
Image IPB
Coalition oF Poilus
0

#22 L'utilisateur est hors-ligne   Pixel 

  • MISTER*[C.O.P] 2005
  • Icône
  • Groupe : [C.O.P]*Staff
  • Messages : 12 656
  • Inscrit(e) : 09-mars 04
  • Sexe:Male
  • Location:Devant le clavier ...

Posté 04 juillet 2006 - 15:58

TS WARS: A NEW HOPE


EPISODE ONE




Il y a peu de temps, sur un petit, tout petit forum ...

La guerre des divinités fait rage entre les
hordes de bien pensants et l'ordre millénaire
des "Cons Absolus". Ce sanctuaire du mal
gardé par les troupes de choc d'un administrateur
auto-proclamé s'apprête à faire taire définitivement
l'ennemi en dévoilant sa nouvelle arme destructrice
dont le seul nom fait trembler l'univers.
Le Kissman78 est achevé et prêt à être mis
en fonctionnement. Mais la rébellion confinée dans
les bas fonds du forum gronde, Moadib accompagné
de son fidèle Pixel prépare la contre-attaque

En effet depuis plusieurs mois de travaux herculéens
De manipulations politiques et commerciales
Les grands hérétiques de la rebellion travaillaient activement,
L'empire avait bien perçu lors de bataille Cssienne
une immense activité, au confins de l'univers,
au milieu de la beauce, origine du mal.
Les bruits de travaux et de transports férroviaire
martelaient les casques et brisaient le fourbe dialogue
des puissantes instances installées.
La naissance de la lame était en cours,
la prophétie Vandamienne était bien réelle.
Aujourd'hui, il est fin prét ! Hybride Rocco-Stallonienne,
Le Dark Vador 78 est Le fruit des Dieux cons,
leur ultime espoir d'assouvir une génération d'abrutis congénitals,
Par le biais d'une voix aussi puissante que pénible, Les jours

ou les trois lunes rousses étaient perciptibles de l'épicentre
de la galaxie, Le mal était en marche et rien ne semblait
pouvoir l'arrêter. Les forces rebelles possédaient enfin une
arme inégalée, prête à faire trembler dans son fondement
l'empire tout entier. Les tensions dans la force étaient
palpables et c'était d'ailleurs l'une des constituantes première
du Dark Vador 78 qui fut en son temps un simple homme
élevé par la technique au Panthéon des Dieux Cons.
Un homme qui avait souffert dans sa chair pour recouvrir
l'aspect de cette terrible et machiavélique machine de
guerre au service de la rebellion. Rebellion qui ne
reculait devant rien pour anéantir son ennemi juré.

El commandante Pixel, alors infiltré
au sein même du sénat,
Proposa une motion incluant l'homo-phobie
au sein de l'armée de l'empire créant ainsi un marasme de plaintes
venant tout particulièrement des représentants des planètes
"Coiffure-style" et "Rugby nus" siège d'un des plus grands
consortiums Euno-empirique.
Le venin s'écoula insidieusement dans les esprits
Et Pixel, dans toute la splendeur qui le caractérise
présenta le Darkissman 78, sous le sobriquet de "Brisanus le glorieux"
Un immense mouvement de panique s'empara du Sénat
et le Darkissman entama son labeur
Des centaines de sénateurs et autres acolytes
Furent adouber a l'ancienne, a l'achéenne...
La guerre commença

Mais un trouble semblait prendre forme au sein
même de la force, El Commandate Pixel semblait
chahuter dans son fort intérieur. Debout, seul au
milieu du spectacle offert par le Darkissma78 et
malgré les cris de douleurs s'élevant du sénat
impérial, il semblait seul et abandonné de
tous et les doutes commencèrent à l'envahir.
Etait-il possible que son bon maître lui préfère ce sous dieu ?
Comment pouvait-il le délaisser à ce point, lui qui lui avait tant donné ?
Néanmoins, il avait fournit ce que l'on avait
attendu de lui, mais sans conviction et le
regard absent, absorbé par ses pensées.
Alors que les sénateurs tentaient
maladroitement de fuir l'orgie, Pixel ...

Lui-même bouleversé par la superbe de cette arme de guerre,
ne savait plus.
L’oracle Thébains avait prédit en son temps
« Un puissant arrivera et le panthéon vacillera ».
Aujourd’hui encore il ne comprenait cette prophétie,
mais devant cette orgie, il se rappela la sanction
qu’il avait offerte à l’homme en toge
et sourit mentalement.
Mais comment, alors que l’absolu semblait tout maîtriser,
Allait il pouvoir survivre au fort Brisanus.
Il décida donc de partir sur le champs voir
Sturf l’historien du temps, le Daxionnien de la planète « Gainechaire »
et l’interroger sur son sombre avenir.

La fuite du « Consoleil » n’avait pas echappée a l’œil Absolu,
qui en maître surveillait toujours son Meilleur élément.
Dans son fort profond il savait qu’il aurait du l’adouber
une fois de plus comme il lui avait réclamer.
Mais le temps était compté et El Commandante devait
partir sur le champs présenter le Darkissman au sénat.
Dans le Phalus wing, les larmes que l’Absolu n’avait pu dissimuler,
tombaient encore dans l’esprit de Pixel comme doute et trahison.
Son merveilleux esprit de synthèse fatigué par tant d’effort
devait se régénérer. Comme tout mage divin
l’utilisation de ses pouvoirs étaient limités dans le temps et
usaient grandement sa capacité a maîtriser la connerie.

Il usa donc du masturbatron à proton synthèse.
Malgré que l’appareil gère lui-même
tous les composantes de l’opération,
il ne pu se résoudre à jeter ses vieux Guepier collector
qui lui rappelaient les joies de son enfance.
Il se surprit même à penser au Darkissman
« The Perfect Gay ».
Enfin, après avoir répété plusieurs fois la régénération,
le Phalus Wing entrait dans l’atmosphère Daxionniene.
Au sol les centaines de Septuagénaires, gavées à l’ecstasy,
qui composaient le harem de Sturf l’insatiable
hurlaient des champs de bienvenue.
Elles croyaient à la prophétie du 5eme jour,
appelant la venue de leur messie, Saint Derrick le bon.
Les gaines volaient tel un essaim d’abeille dérangé,
les pilules de viagra déferlaient sur la place
tel le torrent entre les rochers.
Et Pixel apparu...

Légèrement faible mais détendu, Pixel se dit
- Qu’est ce que c’est que ce bordel ?
Il connaissait bien l’historien et son excentrisme,
mais un tel accueil, des centaines de vieilles croupes hurlantes,
offertes à son augure.
- Mon dieu ! Se dit il, Sturf serait il devenue une âme damné de l’empire
pour me tenter ainsi par le pécher ! L’œil tremblant voyait tout.
Le Consoleil allait il offenser l’ordre du Panthéon ?
Le combat intérieur de Pixel fut immense quand il traversa
les rangées de clitoris fripées et gluants.
Mais il ne failli point et entra dans le temple Sturfien.
Des mosaïques de conneries ornaient les parois du temple.
On pouvait y contempler les meilleurs webcams du dernier siècle,
des vidéos inédites et des dessins stupides qui le ragaillardir.
- Bienvenue à toi Pixel, la main du pouvoir !
- Salut c’était quoi le plan dehors !
Laisse ! J’étais bourré et j’ai fais
une prophétie inexistante pour aujourd’hui.
D’ailleurs tu me sauves la mise !
Tu sais les vieilles même pour
un voyage de 10 kilomètres, c’est l’hystérie.
Que puis je pour toi ?

L'accueil étrange orchestré par l'historien du temps,
ne surpris pas plus que ça El Comandante, il était habitué de longues
dates aux multiples frasques gérontophiles de l'Oracle.
En effet, Sturf était connu pour ses moeurs aussi éparses
que dissolues et ce depuis une expérience traumatisante
vécu au cours de sa plus tendre enfance daxonienne, au coeur
de la planète Gainechaire. Sturf accueillit son invité l'oeil
brillant de convoitise et semblait peiner à masquer
une légère excitation qui pouvait trouver sa source
dans les retrouvailles: Ses deux personnages n'ayant
pas eu le loisir de se croiser au cours des trois derniers siècles.

Las du voyage et vidé par le masturbateur à proton synthèse,
Pixel conta rapidement et sans grande envie les raisons de sa
visite. L'Oracle buvait, à défaut d'autre chose, ses paroles et
semblait avoir de plus en plus de mal à masquer son excitation
croissante. Sturf toisait son hôte, le regard posé sur l'endroit
ou le dos est à la lune. L'Oracle semblait bien plus intérressé
par les récents exploits de Brisanus le Glorieux que par les
tumultes qui secouait notre jeune ami en son fort intérieur.
Sturf s'encquérit de moultes détails concernant l'orgie qui
venait d'avoir lieu dans l'enceinte du sénat impérial et
exigea de recevoir sans délais et sans condition la visite de
Dark Vador 78 afin de donner un sens aux proféties et interpréter
avec justesse les signes divin.

Pendant ce temps, à l'autre bout de la galaxie
les rebelles
commandés par le général Spinnydoudou, le bourreau guatémaltèque,
continuaient de s’entraîner. Une armée de plus de 500000 rugbymen
était prête à déferler sur les Eunuques de l’empire.
De vraies bêtes de guerre nourries au houblon
et tous les plats régionaux de l’univers.
Spinnydoudou, surnommé le Leader par les hoplites,
était un véritable phare pour eux.
Toujours premier dans les douches, il était toujours le dernier a en sortir.
Son phalus et son anus avaient été
génétiquement modifiés par du viagramentium.
Ce qui lui permettait de se régénérer seul et d’être indestructible.
C’est Zen, le Con favori, le Créatos,
qui avait durement travaillé sur ce sujet.
Il se trouvait dans une salle du complexe sous terrain en titanium pur,
et travaillait sur une machine de transport de troupe intersidérale
quand le Con Absolu apparu…
...

...

Image IPB
Merci de consulter Les Règles et la liste des TAGS en vigueur avant de poster
0

#23 L'utilisateur est hors-ligne   moadib 

  • Sous Lieutenant
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 1 203
  • Inscrit(e) : 04-novembre 05

Posté 04 juillet 2006 - 16:07

Voir le messagePixel, le 04 Jul 2006, 16:58 , dit :

TS WARS: A NEW HOPE
EPISODE ONE
Il y a peu de temps, sur un petit, tout petit forum ...

La guerre des divinités fait rage entre les
hordes de bien pensants et l'ordre millénaire
des "Cons Absolus". Ce sanctuaire du mal
gardé par les troupes de choc d'un administrateur
auto-proclamé s'apprête à faire taire définitivement
l'ennemi en dévoilant sa nouvelle arme destructrice
dont le seul nom fait trembler l'univers.
Le Kissman78 est achevé et prêt à être mis
en fonctionnement. Mais la rébellion confinée dans
les bas fonds du forum gronde, Moadib accompagné
de son fidèle Pixel prépare la contre-attaque

En effet depuis plusieurs mois de travaux herculéens
De manipulations politiques et commerciales
Les grands hérétiques de la rebellion travaillaient activement,
L'empire avait bien perçu lors de bataille Cssienne
une immense activité, au confins de l'univers,
au milieu de la beauce, origine du mal.
Les bruits de travaux et de transports férroviaire
martelaient les casques et brisaient le fourbe dialogue
des puissantes instances installées.
La naissance de la lame était en cours,
la prophétie Vandamienne était bien réelle.
Aujourd'hui, il est fin prét ! Hybride Rocco-Stallonienne,
Le Dark Vador 78 est Le fruit des Dieux cons,
leur ultime espoir d'assouvir une génération d'abrutis congénitals,
Par le biais d'une voix aussi puissante que pénible, Les jours

ou les trois lunes rousses étaient perciptibles de l'épicentre
de la galaxie, Le mal était en marche et rien ne semblait
pouvoir l'arrêter. Les forces rebelles possédaient enfin une
arme inégalée, prête à faire trembler dans son fondement
l'empire tout entier. Les tensions dans la force étaient
palpables et c'était d'ailleurs l'une des constituantes première
du Dark Vador 78 qui fut en son temps un simple homme
élevé par la technique au Panthéon des Dieux Cons.
Un homme qui avait souffert dans sa chair pour recouvrir
l'aspect de cette terrible et machiavélique machine de
guerre au service de la rebellion. Rebellion qui ne
reculait devant rien pour anéantir son ennemi juré.

El commandante Pixel, alors infiltré
au sein même du sénat,
Proposa une motion incluant l'homo-phobie
au sein de l'armée de l'empire créant ainsi un marasme de plaintes
venant tout particulièrement des représentants des planètes
"Coiffure-style" et "Rugby nus" siège d'un des plus grands
consortiums Euno-empirique.
Le venin s'écoula insidieusement dans les esprits
Et Pixel, dans toute la splendeur qui le caractérise
présenta le Darkissman 78, sous le sobriquet de "Brisanus le glorieux"
Un immense mouvement de panique s'empara du Sénat
et le Darkissman entama son labeur
Des centaines de sénateurs et autres acolytes
Furent adouber a l'ancienne, a l'achéenne...
La guerre commença

Mais un trouble semblait prendre forme au sein
même de la force, El Commandate Pixel semblait
chahuter dans son fort intérieur. Debout, seul au
milieu du spectacle offert par le Darkissma78 et
malgré les cris de douleurs s'élevant du sénat
impérial, il semblait seul et abandonné de
tous et les doutes commencèrent à l'envahir.
Etait-il possible que son bon maître lui préfère ce sous dieu ?
Comment pouvait-il le délaisser à ce point, lui qui lui avait tant donné ?
Néanmoins, il avait fournit ce que l'on avait
attendu de lui, mais sans conviction et le
regard absent, absorbé par ses pensées.
Alors que les sénateurs tentaient
maladroitement de fuir l'orgie, Pixel ...

Lui-même bouleversé par la superbe de cette arme de guerre,
ne savait plus.
L’oracle Thébains avait prédit en son temps
« Un puissant arrivera et le panthéon vacillera ».
Aujourd’hui encore il ne comprenait cette prophétie,
mais devant cette orgie, il se rappela la sanction
qu’il avait offerte à l’homme en toge
et sourit mentalement.
Mais comment, alors que l’absolu semblait tout maîtriser,
Allait il pouvoir survivre au fort Brisanus.
Il décida donc de partir sur le champs voir
Sturf l’historien du temps, le Daxionnien de la planète « Gainechaire »
et l’interroger sur son sombre avenir.

La fuite du « Consoleil » n’avait pas echappée a l’œil Absolu,
qui en maître surveillait toujours son Meilleur élément.
Dans son fort profond il savait qu’il aurait du l’adouber
une fois de plus comme il lui avait réclamer.
Mais le temps était compté et El Commandante devait
partir sur le champs présenter le Darkissman au sénat.
Dans le Phalus wing, les larmes que l’Absolu n’avait pu dissimuler,
tombaient encore dans l’esprit de Pixel comme doute et trahison.
Son merveilleux esprit de synthèse fatigué par tant d’effort
devait se régénérer. Comme tout mage divin
l’utilisation de ses pouvoirs étaient limités dans le temps et
usaient grandement sa capacité a maîtriser la connerie.

Il usa donc du masturbatron à proton synthèse.
Malgré que l’appareil gère lui-même
tous les composantes de l’opération,
il ne pu se résoudre à jeter ses vieux Guepier collector
qui lui rappelaient les joies de son enfance.
Il se surprit même à penser au Darkissman
« The Perfect Gay ».
Enfin, après avoir répété plusieurs fois la régénération,
le Phalus Wing entrait dans l’atmosphère Daxionniene.
Au sol les centaines de Septuagénaires, gavées à l’ecstasy,
qui composaient le harem de Sturf l’insatiable
hurlaient des champs de bienvenue.
Elles croyaient à la prophétie du 5eme jour,
appelant la venue de leur messie, Saint Derrick le bon.
Les gaines volaient tel un essaim d’abeille dérangé,
les pilules de viagra déferlaient sur la place
tel le torrent entre les rochers.
Et Pixel apparu...

Légèrement faible mais détendu, Pixel se dit
- Qu’est ce que c’est que ce bordel ?
Il connaissait bien l’historien et son excentrisme,
mais un tel accueil, des centaines de vieilles croupes hurlantes,
offertes à son augure.
- Mon dieu ! Se dit il, Sturf serait il devenue une âme damné de l’empire
pour me tenter ainsi par le pécher ! L’œil tremblant voyait tout.
Le Consoleil allait il offenser l’ordre du Panthéon ?
Le combat intérieur de Pixel fut immense quand il traversa
les rangées de clitoris fripées et gluants.
Mais il ne failli point et entra dans le temple Sturfien.
Des mosaïques de conneries ornaient les parois du temple.
On pouvait y contempler les meilleurs webcams du dernier siècle,
des vidéos inédites et des dessins stupides qui le ragaillardir.
- Bienvenue à toi Pixel, la main du pouvoir !
- Salut c’était quoi le plan dehors !
Laisse ! J’étais bourré et j’ai fais
une prophétie inexistante pour aujourd’hui.
D’ailleurs tu me sauves la mise !
Tu sais les vieilles même pour
un voyage de 10 kilomètres, c’est l’hystérie.
Que puis je pour toi ?

L'accueil orchestré par l'historien du temps, étrangement, ne
surpris pas plus que ça El Comandante, il était habitué de longue
dates aux multiples frasques gérontophiles de l'Oracle.
En effet, Sturf était connu pour ses moeurs aussi éparses
que dissolues et ce depuis une expérience traumatisante
vécu au cours de sa petite enfance daxonienne au coeur
de la planète Gainechaire. L'Oracle accueillit Pixel l'oeil
brillant de convoitise et semblait masquer avec peine
une légère excitation qui pouvait trouver sa source
dans ses retrouvailles. Ses deux personnages n'ayant
pas eu le loisir de se croiser au cours des trois derniers siècles.

Las du voyage et vidé par le masturbateur à proton synthèse,
Pixel conta rapidement et sans grande envie les raisons de sa
visite. L'Oracle Sturf buvait ses paroles et semblait avoir de plus
en plus de mal à masquer une excitation croissante. Sturf toisait
son hôte son regard posé sur l'endroit ou le dos est à la lune.
L'Oracle semblait bien plus intérressé par les récents exploits
de Brisanus le Glorieux que par les tumultes qui secouait notre
jeune ami. L'Oracle s'encquérit de moultes détails concernant
l'orgie qui venait d'avoir lieu dans l'enceinte su sénat impérial
et exigea de recevoir sans délais et sans condition le Dark Vador 78
afin de donner un sens aux proféties et interpréter avec justesse
les signes divin. A l'autre bout de la galaxie ...

...les rebelles commandés
par le général Spinnydoudou, le bourreau guatémaltèque,
continuaient de s’entraîner. Une armée de plus de 500000 rugbymen
était prête à déferler sur les Eunuques de l’empire.
De vraies bêtes de guerre nourries au houblon
et tous les plats régionaux de l’univers.
Spinnydoudou, surnommé le Leader par les hoplites,
était un véritable phare pour eux.
Toujours premier dans les douches, il était toujours le dernier a en sortir.
Son phalus et son anus avaient été
génétiquement modifiés par du viagramentium.
Ce qui lui permettait de se régénérer seul et d’être indestructible.
C’est Zen, le Con favori, le Créatos,
qui avait durement travaillé sur ce sujet.
Il se trouvait dans une salle du complexe sous terrain en titanium pur,
et travaillait sur une machine de transport de troupe intersidérale
quand le Con Absolu apparu…



...

...
[/color]

Le respect ne s'obtient pas, il se conserve !
Image IPB
Coalition oF Poilus
0

#24 L'utilisateur est hors-ligne   Pixel 

  • MISTER*[C.O.P] 2005
  • Icône
  • Groupe : [C.O.P]*Staff
  • Messages : 12 656
  • Inscrit(e) : 09-mars 04
  • Sexe:Male
  • Location:Devant le clavier ...

Posté 04 juillet 2006 - 17:15

Le Créatos ne perçut pas tout de suite la présence
dans les lieux du Con Absolu ... Tout occupé qu'il était à jouer
avec son terminal trisiatique de dernière génération.
Le Con Absolu avait à maintes reprises cédés aux caprices
du Créatos qui n'était pas connu pour être un bourreau de
travail: Adepte de la réflexion intensive à tendance
onanesque, la mise en pratique lui posait souvent bien
des problèmes et les délais de livraison des différents
produits rarement respectés. Il en avait été de même
pour le Dark Vador 78 dont les retards de conception
avait entraîné à plusieurs reprises le courou du maître.

La Con Absolu signala sa présence par un simple raclement de
gorge qui eu pour effet de faire sursauter le Con Favori. Créatos
coupa rapidement le terminal trisiatique et tenta de masquer
tout aussi gauchement le breuvage fortement alcoolisé qui siègeait
à la gauche du bureau: Fruit d'une passion immodérée pour la boisson.
- "Je ne m'attendais pas à vous retouver en ses lieux mon bon maître".
Le Con Absolu répondit d'un ton sec et directif
- "Cesse tes enfantillages qui nous en tant coutés par le passé",
- "Ce n'est ni le lieu, ni le moment de régler ses menus détails",
- "Pixel ma vaillante main droite m'occupe l'esprit depuis quelques temps",
- "Peut-être l'ai je trop délaissé ..."

Le Créatos se ragaillardit en comprenant qu'il ne serait pas
l'objet du courou divin: Eduqué à l'école héllenistes, il était
pourtant un adepte expérimenté des rythes ancestraux mais
une inflamation à son endroit le faisait sournoiesement
souffrir depuis quelques semaines déjà.


...
...

Image IPB
Merci de consulter Les Règles et la liste des TAGS en vigueur avant de poster
0

#25 L'utilisateur est hors-ligne   moadib 

  • Sous Lieutenant
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 1 203
  • Inscrit(e) : 04-novembre 05

Posté 04 juillet 2006 - 17:39

Le Con Absolu ne parla pas de suite,
il semblait scruter frénétiquement le bureau de ses trois yeux.
En fait non. Une pipas s'était malicieusement incrustée
entre une prémolaire et le plomb voisin.
Ca le gênait peu mais le fait de ne pas arriver
à s’en débarrasser l’irritait fortement.
- Encore une fois tu es en retard mon Con !
Et je te prends en train d’abuser de ton nectar écossais.
Je te rappelle que l’alcoolémie et la pauvreté sont deux vilains défauts !
Il me faut le transporteur…
Le con Absolu fut coupé par un rot tonitruant,
et lâcha son ire contre l’impoli Créatos…Qui faisait bien trop confiance
a une partie de son corps.
- Ecoutez maître pour finaliser le transporteur
il me faut la Conne intergalactique, Barba « The metallic gangbandeuse »
qui vit sur la planète Lesbos.
Malgré le ton sérieux du Créatos, le Con Absolu voyait bien
qu’il n’était pas peu fier de son rot.
En scrutant son esprit il vit : - Ho si Spinnydoudou, le Maitre Rot, avait entendu celui la.
Le Dieu Con décida de laisser tomber
et de s’accorder mentalement avec Pixel et le Darkissman afin qu’ils retrouvent…

Ce message a été modifié par moadib - 04 juillet 2006 - 17:44.

Le respect ne s'obtient pas, il se conserve !
Image IPB
Coalition oF Poilus
0

#26 L'utilisateur est hors-ligne   Pixel 

  • MISTER*[C.O.P] 2005
  • Icône
  • Groupe : [C.O.P]*Staff
  • Messages : 12 656
  • Inscrit(e) : 09-mars 04
  • Sexe:Male
  • Location:Devant le clavier ...

Posté 04 juillet 2006 - 19:34

Image IPB



A SUIVRE ...

Image IPB
Merci de consulter Les Règles et la liste des TAGS en vigueur avant de poster
0

#27 L'utilisateur est hors-ligne   Charlie 

  • Sous Lieutenant
  • Groupe : [C.O.P]*Membres
  • Messages : 1 278
  • Inscrit(e) : 22-juin 04
  • Location:dans l'avion
  • Interests:Sof2 etc...

Posté 04 juillet 2006 - 19:37

Ah non pas d'accord ENCORE :bravo: ENCORER :bravo:
Coalition Of Poilus
0

#28 L'utilisateur est hors-ligne   Pixel 

  • MISTER*[C.O.P] 2005
  • Icône
  • Groupe : [C.O.P]*Staff
  • Messages : 12 656
  • Inscrit(e) : 09-mars 04
  • Sexe:Male
  • Location:Devant le clavier ...

Posté 04 juillet 2006 - 21:00

TS WARS: A NEW HOPE


EPISODE ONE




Il y a peu de temps, sur un petit, tout petit forum ...

La guerre des divinités fait rage entre les
hordes de bien pensants et l'ordre millénaire
des "Cons Absolus". Ce sanctuaire du mal
gardé par les troupes de choc d'un administrateur
auto-proclamé s'apprête à faire taire définitivement
l'ennemi en dévoilant sa nouvelle arme destructrice
dont le seul nom fait trembler l'univers.
Le Kissman78 est achevé et prêt à être mis
en fonctionnement. Mais la rébellion confinée dans
les bas fonds du forum gronde, Moadib accompagné
de son fidèle Pixel prépare la contre-attaque

En effet depuis plusieurs mois de travaux herculéens
De manipulations politiques et commerciales
Les grands hérétiques de la rebellion travaillaient activement,
L'empire avait bien perçu lors de bataille Cssienne
une immense activité, au confins de l'univers,
au milieu de la beauce, origine du mal.
Les bruits de travaux et de transports férroviaire
martelaient les casques et brisaient le fourbe dialogue
des puissantes instances installées.
La naissance de la lame était en cours,
la prophétie Vandamienne était bien réelle.
Aujourd'hui, il est fin prét ! Hybride Rocco-Stallonienne,
Le Dark Vador 78 est Le fruit des Dieux cons,
leur ultime espoir d'assouvir une génération d'abrutis congénitals,
Par le biais d'une voix aussi puissante que pénible, Les jours

ou les trois lunes rousses étaient perciptibles de l'épicentre
de la galaxie, Le mal était en marche et rien ne semblait
pouvoir l'arrêter. Les forces rebelles possédaient enfin une
arme inégalée, prête à faire trembler dans son fondement
l'empire tout entier. Les tensions dans la force étaient
palpables et c'était d'ailleurs l'une des constituantes première
du Dark Vador 78 qui fut en son temps un simple homme
élevé par la technique au Panthéon des Dieux Cons.
Un homme qui avait souffert dans sa chair pour recouvrir
l'aspect de cette terrible et machiavélique machine de
guerre au service de la rebellion. Rebellion qui ne
reculait devant rien pour anéantir son ennemi juré.

El commandante Pixel, alors infiltré
au sein même du sénat,
Proposa une motion incluant l'homo-phobie
au sein de l'armée de l'empire créant ainsi un marasme de plaintes
venant tout particulièrement des représentants des planètes
"Coiffure-style" et "Rugby nus" siège d'un des plus grands
consortiums Euno-empirique.
Le venin s'écoula insidieusement dans les esprits
Et Pixel, dans toute la splendeur qui le caractérise
présenta le Darkissman 78, sous le sobriquet de "Brisanus le glorieux"
Un immense mouvement de panique s'empara du Sénat
et le Darkissman entama son labeur
Des centaines de sénateurs et autres acolytes
Furent adouber a l'ancienne, a l'achéenne...
La guerre commença

Mais un trouble semblait prendre forme au sein
même de la force, El Commandate Pixel semblait
chahuter dans son fort intérieur. Debout, seul au
milieu du spectacle offert par le Darkissma78 et
malgré les cris de douleurs s'élevant du sénat
impérial, il semblait seul et abandonné de
tous et les doutes commencèrent à l'envahir.
Etait-il possible que son bon maître lui préfère ce sous dieu ?
Comment pouvait-il le délaisser à ce point, lui qui lui avait tant donné ?
Néanmoins, il avait fournit ce que l'on avait
attendu de lui, mais sans conviction et le
regard absent, absorbé par ses pensées.
Alors que les sénateurs tentaient
maladroitement de fuir l'orgie, Pixel ...

Lui-même bouleversé par la superbe de cette arme de guerre,
ne savait plus.
L’oracle Thébains avait prédit en son temps
« Un puissant arrivera et le panthéon vacillera ».
Aujourd’hui encore il ne comprenait cette prophétie,
mais devant cette orgie, il se rappela la sanction
qu’il avait offerte à l’homme en toge
et sourit mentalement.
Mais comment, alors que l’absolu semblait tout maîtriser,
Allait il pouvoir survivre au fort Brisanus.
Il décida donc de partir sur le champs voir
Sturf l’historien du temps, le Daxionnien de la planète « Gainechaire »
et l’interroger sur son sombre avenir.

La fuite du « Consoleil » n’avait pas echappée a l’œil Absolu,
qui en maître surveillait toujours son Meilleur élément.
Dans son fort profond il savait qu’il aurait du l’adouber
une fois de plus comme il lui avait réclamer.
Mais le temps était compté et El Commandante devait
partir sur le champs présenter le Darkissman au sénat.
Dans le Phalus wing, les larmes que l’Absolu n’avait pu dissimuler,
tombaient encore dans l’esprit de Pixel comme doute et trahison.
Son merveilleux esprit de synthèse fatigué par tant d’effort
devait se régénérer. Comme tout mage divin
l’utilisation de ses pouvoirs étaient limités dans le temps et
usaient grandement sa capacité a maîtriser la connerie.

Il usa donc du masturbatron à proton synthèse.
Malgré que l’appareil gère lui-même
tous les composantes de l’opération,
il ne pu se résoudre à jeter ses vieux Guepier collector
qui lui rappelaient les joies de son enfance.
Il se surprit même à penser au Darkissman
« The Perfect Gay ».
Enfin, après avoir répété plusieurs fois la régénération,
le Phalus Wing entrait dans l’atmosphère Daxionniene.
Au sol les centaines de Septuagénaires, gavées à l’ecstasy,
qui composaient le harem de Sturf l’insatiable
hurlaient des champs de bienvenue.
Elles croyaient à la prophétie du 5eme jour,
appelant la venue de leur messie, Saint Derrick le bon.
Les gaines volaient tel un essaim d’abeille dérangé,
les pilules de viagra déferlaient sur la place
tel le torrent entre les rochers.
Et Pixel apparu...

Légèrement faible mais détendu, Pixel se dit
- Qu’est ce que c’est que ce bordel ?
Il connaissait bien l’historien et son excentrisme,
mais un tel accueil, des centaines de vieilles croupes hurlantes,
offertes à son augure.
- Mon dieu ! Se dit il, Sturf serait il devenue une âme damné de l’empire
pour me tenter ainsi par le pécher ! L’œil tremblant voyait tout.
Le Consoleil allait il offenser l’ordre du Panthéon ?
Le combat intérieur de Pixel fut immense quand il traversa
les rangées de clitoris fripées et gluants.
Mais il ne failli point et entra dans le temple Sturfien.
Des mosaïques de conneries ornaient les parois du temple.
On pouvait y contempler les meilleurs webcams du dernier siècle,
des vidéos inédites et des dessins stupides qui le ragaillardir.
- Bienvenue à toi Pixel, la main du pouvoir !
- Salut c’était quoi le plan dehors !
Laisse ! J’étais bourré et j’ai fais
une prophétie inexistante pour aujourd’hui.
D’ailleurs tu me sauves la mise !
Tu sais les vieilles même pour
un voyage de 10 kilomètres, c’est l’hystérie.
Que puis je pour toi ?

L'accueil étrange orchestré par l'historien du temps,
ne surpris pas plus que ça El Comandante, il était habitué de longues
dates aux multiples frasques gérontophiles de l'Oracle.
En effet, Sturf était connu pour ses moeurs aussi éparses
que dissolues et ce depuis une expérience traumatisante
vécu au cours de sa plus tendre enfance daxonienne, au coeur
de la planète Gainechaire. Sturf accueillit son invité l'oeil
brillant de convoitise et semblait peiner à masquer
une légère excitation qui pouvait trouver sa source
dans les retrouvailles: Ses deux personnages n'ayant
pas eu le loisir de se croiser au cours des trois derniers siècles.

Las du voyage et vidé par le masturbateur à proton synthèse,
Pixel conta rapidement et sans grande envie les raisons de sa
visite. L'Oracle buvait, à défaut d'autre chose, ses paroles et
semblait avoir de plus en plus de mal à masquer son excitation
croissante. Sturf toisait son hôte, le regard posé sur l'endroit
ou le dos est à la lune. L'Oracle semblait bien plus intérressé
par les récents exploits de Brisanus le Glorieux que par les
tumultes qui secouait notre jeune ami en son fort intérieur.
Sturf s'encquérit de moultes détails concernant l'orgie qui
venait d'avoir lieu dans l'enceinte du sénat impérial et
exigea de recevoir sans délais et sans condition la visite de
Dark Vador 78 afin de donner un sens aux proféties et interpréter
avec justesse les signes divin.

Pendant ce temps, à l'autre bout de la galaxie les rebelles
commandés par le général Spinnydoudou, le bourreau guatémaltèque,
continuaient de s’entraîner. Une armée de plus de 500000 rugbymen
était prête à déferler sur les Eunuques de l’empire.
De vraies bêtes de guerre nourries au houblon
et tous les plats régionaux de l’univers.
Spinnydoudou, surnommé le Leader par les hoplites,
était un véritable phare pour eux.
Toujours premier dans les douches, il était toujours le dernier a en sortir.
Son phalus et son anus avaient été
génétiquement modifiés par du viagramentium.
Ce qui lui permettait de se régénérer seul et d’être indestructible.
C’est Zen, le Con favori, le Créatos,
qui avait durement travaillé sur ce sujet.
Il se trouvait dans une salle du complexe sous terrain en titanium pur,
et travaillait sur une machine de transport de troupe intersidérale
quand le Con Absolu apparu…

Le Créatos ne perçut pas tout de suite la présence
dans les lieux du Con Absolu ... Tout occupé qu'il était à jouer
avec son terminal trisiatique de dernière génération.
Le Con Absolu avait à maintes reprises cédés aux caprices
du Créatos qui n'était pas connu pour être un bourreau de
travail: Adepte de la réflexion intensive à tendance
onanesque, la mise en pratique lui posait souvent bien
des problèmes et les délais de livraison des différents
produits rarement respectés. Il en avait été de même
pour le Dark Vador 78 dont les retards de conception
avait entraîné à plusieurs reprises le courou du maître.

La Con Absolu signala sa présence par un simple raclement de
gorge qui eu pour effet de faire sursauter le Con Favori. Créatos
coupa rapidement le terminal trisiatique et tenta de masquer
tout aussi gauchement le breuvage fortement alcoolisé qui siègeait
à la gauche du bureau: Fruit d'une passion immodérée pour la boisson.
- "Je ne m'attendais pas à vous retouver en ses lieux mon bon maître".
Le Con Absolu répondit d'un ton sec et directif
- "Cesse tes enfantillages qui nous en tant coutés par le passé",
- "Ce n'est ni le lieu, ni le moment de régler ses menus détails",
- "Pixel ma vaillante main droite m'occupe l'esprit depuis quelques temps",
- "Peut-être l'ai je trop délaissé ..."

Le Créatos se ragaillardit en comprenant qu'il ne serait pas
l'objet du courou divin: Eduqué à l'école héllenistes, il était
pourtant un adepte expérimenté des rythes ancestraux mais
une inflamation à son endroit le faisait sournoiesement
souffrir depuis quelques semaines déjà.

Le Con Absolu ne parla pas de suite,
il semblait scruter frénétiquement le bureau de ses trois yeux.
En fait non. Une pipas s'était malicieusement incrustée
entre une prémolaire et le plomb voisin.
Ca le gênait peu mais le fait de ne pas arriver
à s’en débarrasser l’irritait fortement.
- Encore une fois tu es en retard mon Con !
Et je te prends en train d’abuser de ton nectar écossais.
Je te rappelle que l’alcoolémie et la pauvreté sont deux vilains défauts !
Il me faut le transporteur…
Le con Absolu fut coupé par un rot tonitruant,
et lâcha son ire contre l’impoli Créatos…Qui faisait bien trop confiance
a une partie de son corps.
- Ecoutez maître pour finaliser le transporteur
il me faut la Conne intergalactique, Barba « The metallic gangbandeuse »
qui vit sur la planète Lesbos.
Malgré le ton sérieux du Créatos, le Con Absolu voyait bien
qu’il n’était pas peu fier de son rot.
En scrutant son esprit il vit : - Ho si Spinnydoudou, le Maitre Rot, avait entendu celui la.
Le Dieu Con décida de laisser tomber
et de s’accorder mentalement avec Pixel et le Darkissman afin qu’ils retrouvent…


...

...




Image IPB





A SUIVRE ...

Image IPB
Merci de consulter Les Règles et la liste des TAGS en vigueur avant de poster
0

#29 L'utilisateur est hors-ligne   KISSMAN78 

  • &Co-Leader
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 3 286
  • Inscrit(e) : 28-juillet 05
  • Sexe:Male
  • Location:Maurepas 78

Posté 04 juillet 2006 - 21:03

Vraiment trop bon j'adore aussi quand vous partez dans l'écriture d'un conte !!!!!!!!!!!!!!!

Je suis déja fan en tout cas !!!!!

Image IPB
LA COPTEAM LE RETOUR !!!!!!!!

EPISODE 1


Coalition Of Poilus
0

#30 L'utilisateur est hors-ligne   spinydoudou 

  • Général de Corps d'Armée
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 4 411
  • Inscrit(e) : 02-février 05

Posté 04 juillet 2006 - 21:17

moi je trouve plus ressemblanz avec cette photo

Image IPB

:mdr:
0

#31 L'utilisateur est hors-ligne   KISSMAN78 

  • &Co-Leader
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 3 286
  • Inscrit(e) : 28-juillet 05
  • Sexe:Male
  • Location:Maurepas 78

Posté 04 juillet 2006 - 21:52

ARFFFFF j'aime moins :mrgreen: !!!!!!!!!!

:mdrspiny:
LA COPTEAM LE RETOUR !!!!!!!!

EPISODE 1


Coalition Of Poilus
0

#32 L'utilisateur est hors-ligne   Neuro-Toxic 

  • Général de Division
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 3 823
  • Inscrit(e) : 27-février 06
  • Sexe:Male

Posté 04 juillet 2006 - 22:13

au moins là t'auras asser de caoutchou... :lol:
0

#33 L'utilisateur est hors-ligne   Sturf 

  • GENERAL STURF
  • Icône
  • Groupe : [C.O.P]*Admins
  • Messages : 6 991
  • Inscrit(e) : 15-mars 04
  • Sexe:Male
  • Location:IDF
  • Interests:Mixage et SnowBoard

Posté 04 juillet 2006 - 22:53

Chapeau bas aux narrateurs :top:
Admin du forum
Pour les Serveurs : Quel serveur ?
0

#34 L'utilisateur est hors-ligne   Barbanostress 

  • Adjudant Chef
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 743
  • Inscrit(e) : 18-mars 04
  • Location:ici et ailleurs...
  • Interests:yen a trop !!

Posté 05 juillet 2006 - 08:35

Voir le messagespinydoudou, le 04 Jul 2006, 22:17 , dit :

moi je trouve plus ressemblanz avec cette photo

Image IPB

:mdr:

la ressemblance c'est avec toi ???? mdr
0

#35 L'utilisateur est hors-ligne   moadib 

  • Sous Lieutenant
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 1 203
  • Inscrit(e) : 04-novembre 05

Posté 05 juillet 2006 - 11:23

TS WARS: A NEW HOPE
EPISODE ONE
Il y a peu de temps, sur un petit, tout petit forum ...

La guerre des divinités fait rage entre les
hordes de bien pensants et l'ordre millénaire
des "Cons Absolus". Ce sanctuaire du mal
gardé par les troupes de choc d'un administrateur
auto-proclamé s'apprête à faire taire définitivement
l'ennemi en dévoilant sa nouvelle arme destructrice
dont le seul nom fait trembler l'univers.
Le Kissman78 est achevé et prêt à être mis
en fonctionnement. Mais la rébellion confinée dans
les bas fonds du forum gronde, Moadib accompagné
de son fidèle Pixel prépare la contre-attaque

En effet depuis plusieurs mois de travaux herculéens
De manipulations politiques et commerciales
Les grands hérétiques de la rebellion travaillaient activement,
L'empire avait bien perçu lors de bataille Cssienne
une immense activité, au confins de l'univers,
au milieu de la beauce, origine du mal.
Les bruits de travaux et de transports férroviaire
martelaient les casques et brisaient le fourbe dialogue
des puissantes instances installées.
La naissance de la lame était en cours,
la prophétie Vandamienne était bien réelle.
Aujourd'hui, il est fin prét ! Hybride Rocco-Stallonienne,
Le Dark Vador 78 est Le fruit des Dieux cons,
leur ultime espoir d'assouvir une génération d'abrutis congénitals,
Par le biais d'une voix aussi puissante que pénible, Les jours

ou les trois lunes rousses étaient perciptibles de l'épicentre
de la galaxie, Le mal était en marche et rien ne semblait
pouvoir l'arrêter. Les forces rebelles possédaient enfin une
arme inégalée, prête à faire trembler dans son fondement
l'empire tout entier. Les tensions dans la force étaient
palpables et c'était d'ailleurs l'une des constituantes première
du Dark Vador 78 qui fut en son temps un simple homme
élevé par la technique au Panthéon des Dieux Cons.
Un homme qui avait souffert dans sa chair pour recouvrir
l'aspect de cette terrible et machiavélique machine de
guerre au service de la rebellion. Rebellion qui ne
reculait devant rien pour anéantir son ennemi juré.

El commandante Pixel, alors infiltré
au sein même du sénat,
Proposa une motion incluant l'homo-phobie
au sein de l'armée de l'empire créant ainsi un marasme de plaintes
venant tout particulièrement des représentants des planètes
"Coiffure-style" et "Rugby nus" siège d'un des plus grands
consortiums Euno-empirique.
Le venin s'écoula insidieusement dans les esprits
Et Pixel, dans toute la splendeur qui le caractérise
présenta le Darkissman 78, sous le sobriquet de "Brisanus le glorieux"
Un immense mouvement de panique s'empara du Sénat
et le Darkissman entama son labeur
Des centaines de sénateurs et autres acolytes
Furent adouber a l'ancienne, a l'achéenne...
La guerre commença

Mais un trouble semblait prendre forme au sein
même de la force, El Commandate Pixel semblait
chahuter dans son fort intérieur. Debout, seul au
milieu du spectacle offert par le Darkissma78 et
malgré les cris de douleurs s'élevant du sénat
impérial, il semblait seul et abandonné de
tous et les doutes commencèrent à l'envahir.
Etait-il possible que son bon maître lui préfère ce sous dieu ?
Comment pouvait-il le délaisser à ce point, lui qui lui avait tant donné ?
Néanmoins, il avait fournit ce que l'on avait
attendu de lui, mais sans conviction et le
regard absent, absorbé par ses pensées.
Alors que les sénateurs tentaient
maladroitement de fuir l'orgie, Pixel ...

Lui-même bouleversé par la superbe de cette arme de guerre,
ne savait plus.
L’oracle Thébains avait prédit en son temps
« Un puissant arrivera et le panthéon vacillera ».
Aujourd’hui encore il ne comprenait cette prophétie,
mais devant cette orgie, il se rappela la sanction
qu’il avait offerte à l’homme en toge
et sourit mentalement.
Mais comment, alors que l’absolu semblait tout maîtriser,
Allait il pouvoir survivre au fort Brisanus.
Il décida donc de partir sur le champs voir
Sturf l’historien du temps, le Daxionnien de la planète « Gainechaire »
et l’interroger sur son sombre avenir.

La fuite du « Consoleil » n’avait pas echappée a l’œil Absolu,
qui en maître surveillait toujours son Meilleur élément.
Dans son fort profond il savait qu’il aurait du l’adouber
une fois de plus comme il lui avait réclamer.
Mais le temps était compté et El Commandante devait
partir sur le champs présenter le Darkissman au sénat.
Dans le Phalus wing, les larmes que l’Absolu n’avait pu dissimuler,
tombaient encore dans l’esprit de Pixel comme doute et trahison.
Son merveilleux esprit de synthèse fatigué par tant d’effort
devait se régénérer. Comme tout mage divin
l’utilisation de ses pouvoirs étaient limités dans le temps et
usaient grandement sa capacité a maîtriser la connerie.

Il usa donc du masturbatron à proton synthèse.
Malgré que l’appareil gère lui-même
tous les composantes de l’opération,
il ne pu se résoudre à jeter ses vieux Guepier collector
qui lui rappelaient les joies de son enfance.
Il se surprit même à penser au Darkissman
« The Perfect Gay ».
Enfin, après avoir répété plusieurs fois la régénération,
le Phalus Wing entrait dans l’atmosphère Daxionniene.
Au sol les centaines de Septuagénaires, gavées à l’ecstasy,
qui composaient le harem de Sturf l’insatiable
hurlaient des champs de bienvenue.
Elles croyaient à la prophétie du 5eme jour,
appelant la venue de leur messie, Saint Derrick le bon.
Les gaines volaient tel un essaim d’abeille dérangé,
les pilules de viagra déferlaient sur la place
tel le torrent entre les rochers.
Et Pixel apparu...

Légèrement faible mais détendu, Pixel se dit
- Qu’est ce que c’est que ce bordel ?
Il connaissait bien l’historien et son excentrisme,
mais un tel accueil, des centaines de vieilles croupes hurlantes,
offertes à son augure.
- Mon dieu ! Se dit il, Sturf serait il devenue une âme damné de l’empire
pour me tenter ainsi par le pécher ! L’œil tremblant voyait tout.
Le Consoleil allait il offenser l’ordre du Panthéon ?
Le combat intérieur de Pixel fut immense quand il traversa
les rangées de clitoris fripées et gluants.
Mais il ne failli point et entra dans le temple Sturfien.
Des mosaïques de conneries ornaient les parois du temple.
On pouvait y contempler les meilleurs webcams du dernier siècle,
des vidéos inédites et des dessins stupides qui le ragaillardir.
- Bienvenue à toi Pixel, la main du pouvoir !
- Salut c’était quoi le plan dehors !
Laisse ! J’étais bourré et j’ai fais
une prophétie inexistante pour aujourd’hui.
D’ailleurs tu me sauves la mise !
Tu sais les vieilles même pour
un voyage de 10 kilomètres, c’est l’hystérie.
Que puis je pour toi ?

L'accueil étrange orchestré par l'historien du temps,
ne surpris pas plus que ça El Comandante, il était habitué de longues
dates aux multiples frasques gérontophiles de l'Oracle.
En effet, Sturf était connu pour ses moeurs aussi éparses
que dissolues et ce depuis une expérience traumatisante
vécu au cours de sa plus tendre enfance daxonienne, au coeur
de la planète Gainechaire. Sturf accueillit son invité l'oeil
brillant de convoitise et semblait peiner à masquer
une légère excitation qui pouvait trouver sa source
dans les retrouvailles: Ses deux personnages n'ayant
pas eu le loisir de se croiser au cours des trois derniers siècles.

Las du voyage et vidé par le masturbateur à proton synthèse,
Pixel conta rapidement et sans grande envie les raisons de sa
visite. L'Oracle buvait, à défaut d'autre chose, ses paroles et
semblait avoir de plus en plus de mal à masquer son excitation
croissante. Sturf toisait son hôte, le regard posé sur l'endroit
ou le dos est à la lune. L'Oracle semblait bien plus intérressé
par les récents exploits de Brisanus le Glorieux que par les
tumultes qui secouait notre jeune ami en son fort intérieur.
Sturf s'encquérit de moultes détails concernant l'orgie qui
venait d'avoir lieu dans l'enceinte du sénat impérial et
exigea de recevoir sans délais et sans condition la visite de
Dark Vador 78 afin de donner un sens aux proféties et interpréter
avec justesse les signes divin.

Pendant ce temps, à l'autre bout de la galaxie les rebelles
commandés par le général Spinnydoudou, le bourreau guatémaltèque,
continuaient de s’entraîner. Une armée de plus de 500000 rugbymen
était prête à déferler sur les Eunuques de l’empire.
De vraies bêtes de guerre nourries au houblon
et tous les plats régionaux de l’univers.
Spinnydoudou, surnommé le Leader par les hoplites,
était un véritable phare pour eux.
Toujours premier dans les douches, il était toujours le dernier a en sortir.
Son phalus et son anus avaient été
génétiquement modifiés par du viagramentium.
Ce qui lui permettait de se régénérer seul et d’être indestructible.
C’est Zen, le Con favori, le Créatos,
qui avait durement travaillé sur ce sujet.
Il se trouvait dans une salle du complexe sous terrain en titanium pur,
et travaillait sur une machine de transport de troupe intersidérale
quand le Con Absolu apparu…

Le Créatos ne perçut pas tout de suite la présence
dans les lieux du Con Absolu ... Tout occupé qu'il était à jouer
avec son terminal trisiatique de dernière génération.
Le Con Absolu avait à maintes reprises cédés aux caprices
du Créatos qui n'était pas connu pour être un bourreau de
travail: Adepte de la réflexion intensive à tendance
onanesque, la mise en pratique lui posait souvent bien
des problèmes et les délais de livraison des différents
produits rarement respectés. Il en avait été de même
pour le Dark Vador 78 dont les retards de conception
avait entraîné à plusieurs reprises le courou du maître.

La Con Absolu signala sa présence par un simple raclement de
gorge qui eu pour effet de faire sursauter le Con Favori. Créatos
coupa rapidement le terminal trisiatique et tenta de masquer
tout aussi gauchement le breuvage fortement alcoolisé qui siègeait
à la gauche du bureau: Fruit d'une passion immodérée pour la boisson.
- "Je ne m'attendais pas à vous retouver en ses lieux mon bon maître".
Le Con Absolu répondit d'un ton sec et directif
- "Cesse tes enfantillages qui nous en tant coutés par le passé",
- "Ce n'est ni le lieu, ni le moment de régler ses menus détails",
- "Pixel ma vaillante main droite m'occupe l'esprit depuis quelques temps",
- "Peut-être l'ai je trop délaissé ..."

Le Créatos se ragaillardit en comprenant qu'il ne serait pas
l'objet du courou divin: Eduqué à l'école héllenistes, il était
pourtant un adepte expérimenté des rythes ancestraux mais
une inflamation à son endroit le faisait sournoiesement
souffrir depuis quelques semaines déjà.

Le Con Absolu se tu brutalement,
il semblait scruter frénétiquement le bureau de ses trois yeux.
En fait non. Une pipas s'était malicieusement incrustée
entre une prémolaire et le plomb voisin.
Ca le gênait peu mais le fait de ne pas arriver
à s’en débarrasser l’irritait fortement.
- Encore une fois tu es en retard mon Con !
Et je te prends en train d’abuser de ton nectar écossais.
Je te rappelle que l’alcoolémie et la pauvreté sont deux vilains défauts !
Il me faut le transporteur…
Le con Absolu fut coupé par un rot tonitruant,
et lâcha son ire contre l’impoli Créatos…Qui faisait bien trop confiance
a une partie de son corps.
- Ecoutez maître pour finaliser le transporteur
il me faut la Conne intergalactique, Barba « The metallic gangbandeuse »
qui vit sur la planète Lesbos.
Malgré le ton sérieux du Créatos, le Con Absolu voyait bien
qu’il n’était pas peu fier de son rot.
En scrutant son esprit il vit : - Ho si Spinnydoudou, le Maitre Rot, avait entendu celui la.
Le Dieu Con décida de laisser tomber
et de s’accorder mentalement avec Pixel et le Darkissman afin qu’ils retrouvent…


...


Le Con Absolu afin de joindre téléphatiquement ses deux serviteurs,
devait se revêtir de la tenue soubrette-transcendale.
Il pénétra donc dans le blocos anti-matiere vêtu
de son short échancré violine et de sa nuisette blanche.
Il se rappela au bon souvenir des multiples adoubements qu'il avait partagé,
ici, avec le Consoleil.
- J'espère qu'il ne m'en veut pas trop ! Je l'aime tant...Mais je ne peux lui dire pour le moment !
Le Darkissman, notre avenir, ne doit pas sentir de faiblesse dans la connerie,
ou il s'autodétruira en s'infiltrant du white spirit préparé dans l'hypophyse.
- Pixel ? m'entends tu ?
- Non !
- C'est malin...
Le Créatos à presque fini le téléporteur. Mais la clé qui ouvrira les portes
de l'espace temps est manquante. Tu dois trouver Barba la Hot et
l'adouber 7 fois en l'espace de 28 minutes.
Ceci fait tu devras attendre et durant son sommeil lui arracher violemment
une belle poignée de poils pubiens ! Méfies toi de la garde de la défense.
Des soldats surentraînés au chant destructeur,
ils maîtrisent parfaitement les Obispiens, véritable calvaire auditif.
Pour cela je t'enverrais le Darkissman 78
N'abuse pas du Masturbatron, je sais que tu en es friand dans la chaleur de l'été......

Le respect ne s'obtient pas, il se conserve !
Image IPB
Coalition oF Poilus
0

#36 L'utilisateur est hors-ligne   Pixel 

  • MISTER*[C.O.P] 2005
  • Icône
  • Groupe : [C.O.P]*Staff
  • Messages : 12 656
  • Inscrit(e) : 09-mars 04
  • Sexe:Male
  • Location:Devant le clavier ...

Posté 05 juillet 2006 - 12:35

Le Con Absolu se tu brutalement,
il semblait scruter frénétiquement le bureau de ses trois yeux.
En fait non. Une pipas s'était malicieusement incrustée
entre une prémolaire et le plomb voisin.
Ca le gênait peu mais le fait de ne pas arriver
à s’en débarrasser l’irritait fortement.
- Encore une fois tu es en retard mon Con !
Et je te prends en train d’abuser de ton nectar écossais.
Je te rappelle que l’alcoolémie et la pauvreté sont deux vilains défauts !
Il me faut le transporteur…
Le con Absolu fut coupé par un rot tonitruant,
et lâcha son ire contre l’impoli Créatos…Qui faisait bien trop confiance
a une partie de son corps.
- Ecoutez maître pour finaliser le transporteur
il me faut la Conne intergalactique, Barba « The metallic gangbandeuse »
qui vit sur la planète Lesbos.
Malgré le ton sérieux du Créatos, le Con Absolu voyait bien
qu’il n’était pas peu fier de son rot.
En scrutant son esprit il vit : - Ho si Spinnydoudou, le Maitre Rot, avait entendu celui la.
Le Dieu Con décida de laisser tomber
et de s’accorder mentalement avec Pixel et le Darkissman afin qu’ils retrouvent…[/b]


Le Con Absolu afin de joindre téléphatiquement ses deux serviteurs,
devait se revêtir de la tenue soubrette-transcendale.
Il pénétra donc dans le blocos anti-matiere vêtu
de son short échancré violine et de sa nuisette blanche.
Il se rappela au bon souvenir des multiples adoubements qu'il avait partagé,
ici, avec le Consoleil.
- J'espère qu'il ne m'en veut pas trop ! Je l'aime tant...Mais je ne peux lui dire pour le moment !
Le Darkissman, notre avenir, ne doit pas sentir de faiblesse dans la connerie,
ou il s'autodétruira en s'infiltrant du white spirit préparé dans l'hypophyse.
- Pixel ? m'entends tu ?
- Non !
- C'est malin...
Le Créatos à presque fini le téléporteur. Mais la clé qui ouvrira les portes
de l'espace temps est manquante. Tu dois trouver Barba la Hot et
l'adouber 7 fois en l'espace de 28 minutes.
Ceci fait tu devras attendre et durant son sommeil lui arracher violemment
une belle poignée de poils pubiens ! Méfies toi de la garde de la défense.
Des soldats surentraînés au chant destructeur,
ils maîtrisent parfaitement les Obispiens, véritable calvaire auditif.
Pour cela je t'enverrais le Darkissman 78
N'abuse pas du Masturbatron, je sais que tu en es friand dans la chaleur de l'été......


L'Oracle comprit qu'El Commandante allait rapidement devoir le quitter,
il avait la facheuse habitude d'intercepter les conversations de toutes
sortes et particulièrements celles qui ne lui étaient pas destinées.
Il imaginait déjà le Con Absolu vétu de sa saillante nuisette blanche
et de son short échancré, cette image ne dénatura pas l'excroissance qui
déformait ostensiblement la toile de sa toge limée par les ans.
Le cerveau de Pixel était en ébullition, partagé entre l'envie sans cesse
croissante de quitter l'Oracle qui n'en avait que le nom depuis quelques
temps déjà et de prolonger son séjour afin de repousser au plus tard l'instant
ou il devrait accomplir la nouvelle mission que son maître venait de lui confier.
Prit d'une violente introspection, il lui semblait ne plus se reconnaître et les
questions ne cessaient de se bousculer dans les tumultes de son esprit.
- "J'ai pris à grand plaisir par le passé à adouber consciencieusement Barba
la Hot mais cette fois tout semble si différent".
- "Je ne ressens rien, mon esprit est bien loin de ses basses occupations",
- "Le Darkissman me serait-il supérieur en tout ?"
- "Je ne me reconnais plus ..."

Image IPB
Merci de consulter Les Règles et la liste des TAGS en vigueur avant de poster
0

#37 L'utilisateur est hors-ligne   moadib 

  • Sous Lieutenant
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 1 203
  • Inscrit(e) : 04-novembre 05

Posté 05 juillet 2006 - 13:06

Le Con Absolu se tu brutalement,
il semblait scruter frénétiquement le bureau de ses trois yeux.
En fait non. Une pipas s'était malicieusement incrustée
entre une prémolaire et le plomb voisin.
Ca le gênait peu mais le fait de ne pas arriver
à s’en débarrasser l’irritait fortement.
- Encore une fois tu es en retard mon Con !
Et je te prends en train d’abuser de ton nectar écossais.
Je te rappelle que l’alcoolémie et la pauvreté sont deux vilains défauts !
Il me faut le transporteur…
Le con Absolu fut coupé par un rot tonitruant,
et lâcha son ire contre l’impoli Créatos…Qui faisait bien trop confiance
a une partie de son corps.
- Ecoutez maître pour finaliser le transporteur
il me faut la Conne intergalactique, Barba « The metallic gangbandeuse »
qui vit sur la planète Lesbos.
Malgré le ton sérieux du Créatos, le Con Absolu voyait bien
qu’il n’était pas peu fier de son rot.
En scrutant son esprit il vit : - Ho si Spinnydoudou, le Maitre Rot, avait entendu celui la.
Le Dieu Con décida de laisser tomber
et de s’accorder mentalement avec Pixel et le Darkissman afin qu’ils retrouvent…[/b]
Le Con Absolu afin de joindre téléphatiquement ses deux serviteurs,
devait se revêtir de la tenue soubrette-transcendale.
Il pénétra donc dans le blocos anti-matiere vêtu
de son short échancré violine et de sa nuisette blanche.
Il se rappela au bon souvenir des multiples adoubements qu'il avait partagé,
ici, avec le Consoleil.
- J'espère qu'il ne m'en veut pas trop ! Je l'aime tant...Mais je ne peux lui dire pour le moment !
Le Darkissman, notre avenir, ne doit pas sentir de faiblesse dans la connerie,
ou il s'autodétruira en s'infiltrant du white spirit préparé dans l'hypophyse.
- Pixel ? m'entends tu ?
- Non !
- C'est malin...
Le Créatos à presque fini le téléporteur. Mais la clé qui ouvrira les portes
de l'espace temps est manquante. Tu dois trouver Barba la Hot et
l'adouber 7 fois en l'espace de 28 minutes.
Ceci fait tu devras attendre et durant son sommeil lui arracher violemment
une belle poignée de poils pubiens ! Méfies toi de la garde de la défense.
Des soldats surentraînés au chant destructeur,
ils maîtrisent parfaitement les Obispiens, véritable calvaire auditif.
Pour cela je t'enverrais le Darkissman 78
N'abuse pas du Masturbatron, je sais que tu en es friand dans la chaleur de l'été......


L'Oracle comprit qu'El Commandante allait rapidement devoir le quitter,
il avait la facheuse habitude d'intercepter les conversations de toutes
sortes et particulièrements celles qui ne lui étaient pas destinées.
Il imaginait déjà le Con Absolu vétu de sa saillante nuisette blanche
et de son short échancré, cette image ne dénatura pas l'excroissance qui
déformait ostensiblement la toile de sa toge limée par les ans.
Le cerveau de Pixel était en ébullition, partagé entre l'envie sans cesse
croissante de quitter l'Oracle qui n'en avait que le nom depuis quelques
temps déjà et de prolonger son séjour afin de repousser au plus tard l'instant
ou il devrait accomplir la nouvelle mission que son maître venait de lui confier.
Prit d'une violente introspection, il lui semblait ne plus se reconnaître et les
questions ne cessaient de se bousculer dans les tumultes de son esprit.
- "J'ai pris à grand plaisir par le passé à adouber consciencieusement Barba
la Hot mais cette fois tout semble si différent".
- "Je ne ressens rien, mon esprit est bien loin de ses basses occupations",
- "Le Darkissman me serait-il supérieur en tout ?"
- "Je ne me reconnais plus ..."

Le voyage intergalactique se passa fort bien.
Le phalus wing se posa sur le lieu de rencontre.
Moadid, le Darkissman, spinnydoudou et 15 de ses hommes
s’affairaient autour d’un barbecue composé de palettes fumées,
d’andouillette d’anchois et d’oignons longs.
Le regard empli de désir qu’échangèrent les dieux cons fit un bien fou à Pixel le noble,
qui lâcha un joyeux « Yo men ! » reprit en cœur par le reste de la troupe !
- Salut à toi Consoleil ! Nous retrouvons ici car Barba la Hot a eu vent de notre plan
et elle a décidée de se battre. Nous allons donc tous nous repaître des mets
et surtout boire la goûte légendaire qui fait nos sexes droits et insatiables !
- Mais Barba sait pourquoi je suis la !
- Oui mais le souvenir de tes prouesses hante encore son esprit.
Elle essaiera de ne pas s’endormir. Je vais donc insérer ce Valium directement
dans ton spermiducte que tu propulseras en tant voulu !
Une grimace vint poindre sur le visage du Consoleil.
Mais la façon dont le Darkissman le dévisageait l’obligea.
Moadib prit un certain plaisir à manipuler délicatement la fierté de Pixel.
La paupière droite du Consoleil battit frénétiquement quand le Valium fut poussé
a l’intérieur à l’aide du tisonnier du barbecue.
Puis la goûte fut engloutie en quelques minutes avec l’aide du Leader rugbyman.
Il fallait bien ça pour Pixel car sa mission si douce soit elle allait s’avérer pénible.
Quand enfin tout le monde était ivre et con, armé chacun de leur arme favorite, la cohorte marcha silencieusement vers un passage secret du temple…

Le respect ne s'obtient pas, il se conserve !
Image IPB
Coalition oF Poilus
0

#38 L'utilisateur est hors-ligne   Pixel 

  • MISTER*[C.O.P] 2005
  • Icône
  • Groupe : [C.O.P]*Staff
  • Messages : 12 656
  • Inscrit(e) : 09-mars 04
  • Sexe:Male
  • Location:Devant le clavier ...

Posté 05 juillet 2006 - 14:44

Le voyage intergalactique se passa fort bien.
Le phalus wing se posa sur le lieu de rencontre.
Moadid, le Darkissman, spinnydoudou et 15 de ses hommes
s’affairaient autour d’un barbecue composé de palettes fumées,
d’andouillette d’anchois et d’oignons longs.
Le regard empli de désir qu’échangèrent les dieux cons fit un bien fou à Pixel le noble,
qui lâcha un joyeux « Yo men ! » reprit en cœur par le reste de la troupe !
- Salut à toi Consoleil ! Nous retrouvons ici car Barba la Hot a eu vent de notre plan
et elle a décidée de se battre. Nous allons donc tous nous repaître des mets
et surtout boire la goûte légendaire qui fait nos sexes droits et insatiables !
- Mais Barba sait pourquoi je suis la !
- Oui mais le souvenir de tes prouesses hante encore son esprit.
Elle essaiera de ne pas s’endormir. Je vais donc insérer ce Valium directement
dans ton spermiducte que tu propulseras en tant voulu !
Une grimace vint poindre sur le visage du Consoleil.
Mais la façon dont le Darkissman le dévisageait l’obligea.
Moadib prit un certain plaisir à manipuler délicatement la fierté de Pixel.
La paupière droite du Consoleil battit frénétiquement quand le Valium fut poussé
a l’intérieur à l’aide du tisonnier du barbecue.
Puis la goûte fut engloutie en quelques minutes avec l’aide du Leader rugbyman.
Il fallait bien ça pour Pixel car sa mission si douce soit elle allait s’avérer pénible.
Quand enfin tout le monde était ivre et con, armé chacun de leur arme favorite, la cohorte marcha silencieusement vers un passage secret du temple…

Pixel souffrait depuis quelques instants aussi bien dans son esprit
que dans sa chaire. Si Spinydoudou s'avérait être un allié de poids, on sait en
revanche qu'il ne brillait ni par la finesse, ni par l'esprit. Mais le Con Soleil avait
accepté les choix du maître sans sciller: L'idée que cette mission puisse être
confiée à un autre, lui était insupportable. Il marchait en silence, suivant
le groupe à quelques encablures, perdu dans ses pensées. Il ne connaissait
que trop bien le passage qu'ils allaient emprunter, ce passage que des
générations de cons plus ou moins vaillant gardirent secret. Bien que le
chemin ne soit pas des plus praticables, ils n'avaient d'autres solutions.
Le Créator avait une fois de plus faillit à sa tache, plus préoccupé par la
consommation massive de breuvage alcoolisée que par les dessins de notre
maître à tous ... Le téléporteur aurait représenté un allié précieux, mais ...


Image IPB
Merci de consulter Les Règles et la liste des TAGS en vigueur avant de poster
0

#39 L'utilisateur est hors-ligne   spinydoudou 

  • Général de Corps d'Armée
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 4 411
  • Inscrit(e) : 02-février 05

Posté 05 juillet 2006 - 14:56

:huh: je viens foutre quoi dans votre histoire la :Think: j'ai dejas la mienne avec mes potes gorilles :mrgreen:
0

#40 L'utilisateur est hors-ligne   moadib 

  • Sous Lieutenant
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 1 203
  • Inscrit(e) : 04-novembre 05

Posté 05 juillet 2006 - 15:39

...Alors que le Favori s’acharnait a gratter sa moquette
afin d’y trouver quelques micro-restes de son dernier fumetatete,
il fit tomber sa cruche de nectar sur son ordinateur portable.
Le signe tant attendu par l’empire pris enfin naissance.
Du Siège du Sénat le grand Jarodien vit tout !
Il obligea mentalement Zen a transformer le complexe de titanium,
en boite de nuit et à mettre le feu en dansant un torride salsa non maîtrisée.
Le résultat fut fatal à la rébellion. Tout explosa au confins de la galaxie
alors que les héros s’apprêtaient à assaillir le temple barbapapesque.
L’armée complète fut détruite. Les Condieux comprirent instantanément ce qu’il se passait.
Ils décidèrent que ce n’était pas bien méchant et
de rebrousser chemin afin réunir le conclave sur Gainechaire.
Tous les héros de la phalange furent conviés
- Le centaure Biggun à la verge-bras
- L’egyptien au fort anus triangulaire
- Ayuki l’homme tronc aux doigts de fée
- Charlie Longue-langue, le détrousseur de vierge
Et Kinkin le terrible mangeur d’eunuques…

Le respect ne s'obtient pas, il se conserve !
Image IPB
Coalition oF Poilus
0

  • (5 Pages)
  • +
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Dernière »
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)