[C.O.P]*Forum: [ADD-ON] MEDAL OF HONOR : EN FORMATION - [C.O.P]*Forum

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

[ADD-ON] MEDAL OF HONOR : EN FORMATION

#1 L'utilisateur est hors-ligne   ViruS 

  • Lieutenant Colonel
  • Groupe : [C.O.P]*Forum
  • Messages : 2 071
  • Inscrit(e) : 09-mars 04

Posté 18 mars 2004 - 01:18

Image IPB


Je suis Jack Barnes. Actuellement je vole quelque part au dessus de la Normandie. Je participe moi aussi à l'opération Overlord, mais j'ai choisi la voie des airs. Le commandant donne ses directives alors que la lumière rouge nous signale que le point de largage approche. Nous nous levons et vérifions mutuellement nos parachutes. Soudain, on nous tire dessus, il va falloir précipiter le saut, la lumière devient verte, c'est parti. C'est affreux, je vois des avions se faire descendre autour de moi, en dessous, les DCA nous prennent pour cible, je ne sais pas si j'arriverai en bas vivant. Hop là, j'atteris sur une grange et je traverse le toit, maintenant faut faire fissa, décrocher le parachute et sortir la mitrailleuse pour allumer les allemands qui m'ont repéré.

Alors, vous en connaissez beaucoup, vous, des jeux qui vous mettent dans le bain aussi vite ? Ce démarrage qui nous rappelle furieusement la promenade en barge de débarquement, c'est la preuve que En Formation a su rester fidèle au jeu original. En clair, vous retrouvez tout ce qui a fait le charme de vos parties. D'abord une mise en scène absolument grandiose avec des scripts à tout va et ensuite une réalisation somptueuse (mais toujours aussi gourmande). Que dire de plus sur ce point ? Vous connaissez MOH alors vous savez de quoi je parle. Cette sensation qu'il va se passer un truc alors que tout reste calme et lorsque que vous n'y croyez plus, paf, ça commence à péter dans tous les sens. Vos alliés poussent des cris que vous parvenez à peine à comprendre, on vous braille des ordres aux oreilles, « Barnes, faites moi sauter cette artillerie ! ». Des Allemands hurlent des choses peu amicales.

Voilà ce que vous pourrez retrouver avec en Formation, le tout sur de nouvelles cartes qui vous conduiront de la Normandie au Front Russe en passant par la Belgique. Bon dans le fond, rien de foncièrement révolutionnaire. Les objectifs des missions ressemblent beaucoup à ce que l'on a pu voir précédemment. Il s'agira toujours de faire un peu de sabotage, de « nettoyer » des villages, de voler des documents ou un char d'assaut et d'autres. Les nouveautés sont à chercher dans les armes mises à votre disposition. Ce sont 15 armes inédites (en sus de celles de base bien sûr) qui vous attendent comme les mitrailleuses PPSh-41 des soviétiques. Des soviétiques qui vont d'ailleurs devenir vos nouveaux compagnons de jeux.

Franchement, là comme ça, je dirais que c'est génial... si je n'avais pas déjà passé autant de temps sur le jeu d'origine. Mais quelque part, En Formation m'a tout de même un peu déçu au niveau de sa campagne solo. D'abord, elle est courte. Mais de toutes façon, vu la durée de vie de MOHDA, fallait pas s'attendre à un add- on de 20 heures, mais bon 9 missions c'est toujours ça de pris. Non le problème vient surtout du fait qu'on a un peu trop le sentiment de jouer des versions alternatives des niveaux de MOHDA. Bon c'est pas des copier-coller, n'exagérons rien, mais tout de même, les ressemblances sont frappantes et on croirait parfois voir une suite de missions inspirées des meilleures scènes de Débarquement Allié. L'effet de surprise est toujours là mais il n'empêche que, cet add-on ne brille pas par sa grande originalité et on aurait souhaité en voir un peu plus, même s'il conserve son efficacité.

Côté multijoueur, on dénombre douze nouvelles cartes et surtout un nouveau mode, La Guerre Totale qui n'est pas sans rappeler ce qu'on a pu voir dans Battlefield 1942 et son mode Conquête. Chaque équipe se voit attribuer des objectifs à atteindre et il est possible de contrer l'équipe adverse pour la faire reculer. Sympathique, mais on en aurait voulu encore plus. Toujours au registre des regrets, nous avons déjà vu la durée de vie extrêmement courte (moins de dix heures environ) il est également regrettable que l'IA n'ait point été améliorée. D'un côté, on adore voir les alliés comme les allemands se plaquer contre les murs et sortir un bout de fusil pour tirer, mais d'un autre côté on comprend toujours aussi mal pourquoi il se mettent soudain à foncer sur vos balles. Le tout avant de constater que les ennemis peuvent parfois vous voir à des kilomètres, dans le noir.

Abordons la réalisation maintenant pour constater que rien n'a changé à ce niveau-là non plus. Donc premier point, la gourmandise. Oui le jeu est splendide, mais pour en profiter il faudra une machine de brute. On oublie définitivement la configuration minimale conseillée par le jeu qui est une belle blague. Misez sur un PIII 600 avec Geforce 2 pour tourner correctement avec les détails au minimum. Sinon, ben c'est toujours aussi classe si on a le bon matos. La bande-son elle aussi demeure super flippante, les explosions, les petits clics que produit le fusil quand on éjecte le chargeur et les cris divers contribuent à l'ambiance de feu du titre.

Au final, on reste un peu sur sa faim, c'est vrai. C'est court, ça ressemble beaucoup au jeu original et les nouveautés ne sont pas si nombreuses que ça. Pourtant, cette extension n'en demeure pas moins un excellent prétexte pour se replonger dans Medal Of Honor, et quand on est dedans, on oublie assez vite ces défauts. Toujours aussi prenant, toujours aussi scotchant mais toujours aussi court.

Source : www.jeuxvideos.com
0

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)